AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fitz ϟ maybe we found love right where we are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 18:14

Être heureux est merveilleux, mais il est encore plus merveilleux de rendre quelqu’un heureux.
aaron fitzgerald meyers
NOM ≈ meyers. PRÉNOMS ≈ Aaron est le prénom que ses parents utilisent. C’est le prénom qu’ils préfèrent. Fitz lui, le trouve trop commun. Dans une classe, il a déjà croisé trois Aaron. Il est beaucoup plus attaché au prénom Fitzgerald qu’il trouve original et qui a une place toute spéciale dans son cœur puisqu’il le tient de son grand-père qui est décédé alors qu’il n’avait que quelques mois. Sa mère lui disait souvent que son grand-père était mort pour que lui puisse vivre. C’est sans doute pour le remercier, d’une certaine façon, qu’il a corrigé, dès son plus jeune âge, tous ceux qui l’appelaient Aaron. Et puis, Fitzgerald c’est anglais et c’est bien connu que tout le monde aime les anglais. SURNOM(S) ≈ fitz par la plupart des gens. l'anglais par regan. elle s'amuse aussi à l'appeler fitzichou pour l'agacer... et ça fonctionne. ÂGE ≈ vingt-deux ans et toute mes dans DATE DE NAISSANCE ≈ un dix-sept juillet il parait. pour l'année, je te laisse faire le calcul. tu croyais quand même pas que je ferais tout le boulot pour toi? LIEU DE NAISSANCE ≈ sydney, australie ORIGINES ≈ américaines et australiennes par sa mère. scandinaves et anglaises par son père. NATIONALITÉ ≈ australienne ORIENTATION SEXUELLE ≈ regansexuel il aime les femmes, surtout celles aux cheveux d'ébène qui lisent du victor hugo et qui sont douées avec les langues STATUT SOCIAL ≈ aisé, mais il renie tranquillement ses origines bourgeoises STATUT CIVIL ≈ célibataire MÉTIER ET/OU ÉTUDES ≈ musicien, fitz joue dans des bars et tente de se faire connaitre, mais pour payer le loyer, il travaille également dans un magasin de musique. GROUPE≈ all my friends AVATAR ≈ toby regbo CRÉDITS ≈ .sparkle@bazzart & tbsicons@tumblr



QUALITÉS ≈ être Fitz, c'est être attentif, il prendra le temps d'écouter vos problèmes, mais s'ils deviennent emmerdants ou si vous tournez autour du pot, il est possible qu'il vous le fasse savoir. C'est à vos risques et périls. Après tout, il est honnête en toute circonstance. Que ça vous fasse plaisir ou non. C'est aussi être attachant. Enfin à sa manière.  C'est certain qu'il a une personnalité colorée, disons le ainsi, mais quand on apprend à bien le connaitre, on s'attache à lui. Qui sait, vous finirez peut-être par l'aimer vous aussi. Être Fitz, c'est aussi savoir user de sa créativité. Que ce soit musicalement ou pour trouver des façons de joindre les deux bouts quand l'argent manque, le blondinet est celui qui trouvera les moyens parfois les plus farfelus pour répondre aux problàmes auxquels il fait face. Certes, il faut êter un déterminé, débrouillard et indépendant pour arriver aux exploits auxquels il a déjà fait face. Trouver deux cent dollars en une heure sans devoir vendre son corps ou même une partie, sans avoir recours à des moyens illégaux non plus, c'est un peu du géni. Du moins, selon lui. Dans des situations précaires comme celles-là, Fitz ne baisse jamais les bras. Il est un éternel optimiste, sauf quand il s'agit de son estime de soi, de son amour propre. Il garde le sourire et continue de croire qu'il va s'en sortir. C'est peut-être idiot, mais il croit en la visualisation positive. Être Fitz c'est aussi être curieux et ouvert d'esprit. Vous pouvez compter sur Fitz pour ne pas juger vos expériences étranges. Enfin, il va peut-être vous juger, mais il ne le dira pas à voix haute. Peut-être même que ces expériences dont vous lui parlerez l'inspireront à essayer par simple curiosité. Même s'il a peu d'argent, ouais il essaie le plus possible de ne pas dépendre de papa et maman), Fitz sera toujours prêt à aider ses amis et les gens auxquels il tient parce qu'il est généreux de nature. Que ce soit vous donner la moitié du sandwich qu'il a acheté, vous prêter de l'argent ou simplement donner une tasse de sucre à la voisine qui est en train de faire des tartes, Fitz il est toujours là pour aider. Une fois qu'on a percé sa carapace, on réalise que Fitz est quelqu'un d'extroverti. Quand il est avec son groupe d'ami, il est assez sociable et tentera de se faire aimer de tous. Il parlera à tout le monde, pour peu qu'il se sente à l'aise. Avec la gente féminine, on le dit assez séducteur et joueur. Il est du gente à complimenter la nouvelle robe que vous portez, à dire que le rouge à lèvres vous va à merveille. Ce n'est pas parce qu'il vous veut toutes dans son lit, loin de là. Les histoires d'un soir ne sont pas les celles qu'il préfère. C'est simplement que sa mère lui a toujours dit qu'il était bon de flater l'égo d'une femme. Être Fitz, c'est aussi être un peu idéaliste. Combien de fois on a entendu le trio (ses colocataires et lui) parler de tout ce qui va mal dans le monde et de la façon dont ils dirigeraient le pays s'il n'en tenait qu'à eux. C'est aussi être rêveur et souvent être distrait. Un professeur de musique avait déjà dit à ses parents que ce trait de personnalité en était un que l'on retrouvait fréquemment chez les artistes. Que Fitz a l'âme d'un artiste. Et ça va peut-être aussi avec l'esprit d'artiste, mais depuis qu'il a déménagé et a quitté le logis familial, Fitz vit assez simplement. Il ne s'encombre pas de trucs inutiles. Il préfère faire simple que compliqué. Il a le strict minimum chez lui. Pas de voiture. Une télévision cathodique parce qu'en fait, il ne s'en servent que pour regarder des films. Il n'est pas très télévision. Le seul gros investissement matériel qu'il a fait est pour son portable. Il a un Mac. Après tout, s'il veut de bons enregistrements et travailler avec de bons programmes, il lui faut un ordinateur performant.
DÉFAUTS ≈ On a déjà abordé ce point précédemment, mais son côté charmeur lui a attiré bien des ennuis quand il était en couple. On lui reprochait d'être trop gentil avec les autres filles, on l'accusait d'êter infidel. Or, il n'est pas ce genre de personne. Pour certains trucs, Fitz est encore un peu naïf. Surtout quand il s'agit d'histoires de coeur. Et puis, Fitz, quand il apprend à vous connaitre, il essaie de voir le bon en vous, mais si vous ne lui offrez rien qui puisse lui faire croire que vous êtes fondamentalement une bonne personne, il ne fera pas d'effort pour vous apprécier. En le regardant aller, on peut bien croire que Fitz fout sa vie en l'air. Il partage un appartement minuscule avec ses meilleurs amis et son gagne-pain repose majoritairement sur les profits que vont faire les bars ou il joue. Ses parents considèrent cette attitude comme immature et enfantine. Mais Fitz lui n'écoute personne. Il fait ce qu'il a envie. Il est impulsif. Il ne réfléchit pas vraiment avant d'agir. C'est con et ce n'est sans doute pas la meilleure façon de vivre sa vie, mais demandez à Fitz et il vous dira qu'il profite pleinement de ce que la vie a à lui offrir et qu'il est heureux comme ça. S'il vous a déjà lancé vos quatre vérités en plein visage, il se peut que vous le trouviez impertinent. En fait, c'est juste que Fitz est franc. Il ne se soucie pas vraiment de blesser des gens auxquels il n'est pas attaché. Et il se dit qu'en tant qu'ami, il vous doit bien la vérité. On lui reproche aussi d'être trop libre. C'est stupide hein? On lui dit qu'il faut qu'il apprenne à vivre selon les règles de la société. Et bien lui vous dit d'aller vous faire voir. Il est têtu et obstiné, ça c'est vrai et lui faire entendre raison est difficile. N'essayez pas de le changer. Vous ne risquerez sans doute pas. À moins de vous appeler Regan... Regan, oh Regan. Avec elle, Fitz a l'impression de tout faire de travers. Il se sent maladroit, plus qu'à l'habitude. Il lui arrive de dire des trucs déplacés quand il lui faudrait être sérieux, mais avec elle, il a l'impression que c'est pire. Il a l'impression de toujours dire ce qu'il ne faut pas. Après tout, il n'a pas les même manières qu'elle. Il est plus direct, plus masculin, vous voyez? Il n'est pas une main de velour dans un gant de crin. Son meilleur ami l'a même déjà comparé à Kurt Cobain. Si vous l'avez déjà vu en entrevue, Kurt, c'était le mec qui ne voulait pas de la célébrité. Il ne voulait pas de l'argent. Il voulait seulement faire de la musique. Et bah Fitz, c'est un peu Kurt Cobain. Un type qui n'a pas choisi qui il est et qui n'aime pas vraiment ce qu'il est devenu.



il a eu sa première guitare alors qu'il avait cinq ans ≈ il s'est cassé le poignet quand il avait huit ans. il s'était battu avec un autre garçon dans la cours d'école et fitz l'avait gentiment frappé au visage. ≈ il a déménagé à rockhamptons quand il avait dix-huit ans ≈ il trouve sa famille trop superficielle et tente de s'éloigner d'eux et de leur mode de vie ≈ il habite dans un petit appartement avec ses deux meilleurs amis ≈ il n'aime pas la crème glacée à la vanille, il trouve que c'est fade ≈ il a commencé à travailler à seize ans et avec l'argent économisée, il a commencé à se construire un mini studio d'enregistrement maison ≈ il rêve d'un jour pouvoir participer au Soundwave Festival en tant qu'artiste ≈ même si ses relations avec sa famille sont tendues, il s'entend assez bien avec sa grande soeur. elle est toujours accrochée aux jupes de leurs parents et elle voit en fitz un genre de modèle, une aspiration. lui voudrait être un peu plus sage, comme elle. ≈ à vingt-et-un ans, il s'est fait tatoué, sur la nuque là ou c'est caché par ses cheveux, le logo du groupe qu'il avait créé avec ses amis. le groupe n'a jamais vraiment décollé et tous ont abandonné le projet de devenir musicien, tous sauf fitz. ≈ il est presque végétarien. la seule viande dont il ne peut se passer est le poulet. ≈ il effectue la majorité de ses déplacements à pied ou à vélo. il a une assez grande conscience écologique, malgré ce qu'on pourrait penser de lui. ≈ il n'est pas fan de télévision et ne regarde que de vieux classiques sur VHS quand il a le temps et qu'il n'est pas trop occupé à composer. ≈ un artiste qu'il admire est Kurt Cobain et il rêve un jour d'arrivé à un niveau d'écriture aussi élevé que celui du chanteur de Nirvana. ≈ Il possède d'ailleurs la discographie complète de Nirvana. ≈ Il peut passer des heures à travailler sans relâche sur une composition. ≈ Bien qu'il ne l'avouera jamais, sa soeur lui manque. ≈ il déteste les chauffards ≈ il s'est presque fait frappé par une voiture il y a deux mois de ça ≈ il possède encore un téléphone flip nokia qui fonctionne très bien soit dit en passant ≈ il n'a jamais attrapé la varicelle ≈ il donne du sang régulièrement ≈ il préfère le sucré au salé ≈ après avoir vu sa soeur faire une réaction allergique à une piqure d'araignée, il en a peur et, malgré que ce soit difficile, il se tient le plus loin possible dès qu'il en voit une ≈ il déteste les films d'action. en fait, les seuls films "d'action" qu'il accepte de voir sont les avengers. ce sont les seuls dvd qu'ils possèdent à l'appartement. ≈ il est un fan inconditionnel de marvel ≈ il collectionnait les comic books étant plus jeune. son héro préféré? deadpool ≈ la première fois qu'il a embrassé une fille, il avait seize ans ≈ il n'est pas fan d'alcool et préfère largement fumer la cigarette à la consommation d'alcool (bien qu'il en ait quelques fois abusé récemment) ≈ il n'a jamais pris de drogue et n'en prendra jamais ≈ sa garde robe en ce qui a trait aux pantalons est composée à 50% de skinny jeans et à 50% de joggings. le confort avant tout ≈ il ne sort que très rarement sans sa veste en cuir fétche
que pense-tu d'happiness et de son blog ?
Je ne suis pas vraiment contre cette idée, ce concept derrière happiness. je veux dire, il se passe tellement de merde dans le monde en ce moment que si quelqu'un veut aider les autres à trouver le bonheur, moi je dis oui. J'epsère simplement qu'il n'y aura pas de débordement ou d'exagération. Du genre pousser les gens à faire des trucs qu'ils ne se sentent pas capable ou pas prêts à faire parce qu'Happiness croit que ladite personne trouvera le bonheur. Et puis, qui est mieux placé que soi pour savoir ce qui nous rendrait heureux?

crois-tu au destin ?
Non, je ne crois pas au destin. Je ne pense pas qu'un entité contrôle nos moindres faits et gestes afin d'atteindre un but prédéterminé. Dieu n'existe pas. Il ne régule pas notre existence. Pas plus qu'un autre dieu. Nous sommes maitres de notre destin, capitaines de nos âmes. (hello la référence littéraire ) En même temps, il a parfois envie de croire au destin, de croire que d'une façon ou d'une autre, quelque chose ou quelqu'un l'a poussé à quitter Sydney, qu'on l'a guidé vers ce banc, cette journée là ou il a rencontré Regan. Parce qu'il aurait pu prendre trois chemins différents pour se rendre chez lui et il s'est adonné à croiser la route de la jeune femme. Alors disons qu'il commence à peut-être y croire au destin...

selon toi, le bonheur c'est quoi ?
Happiness is not a destination. It is a mood, it is not permanent. It comes and goes and if people thought that way then maybe people would find happiness more often.

Je me souviens encore du jour ou j'ai entendu cette citation. C'était dans One Tree Hill. Ma soeur était complètement dingue de cette émission. Enfin, là n'est pas l'important. Je veux plutôt parler de ces paroles qui ont été dites. Je croient qu'elles reflètent ma vision du bonheur. Le bonheur n'est pas un objectif atteignable. On peut être heureux et cinq minutes plus tard, ne plus l'être. C'est un état qui n'est pas permanent, c'est quelque chose qu'on ne peut pas saisir. C'est juste un état d'esprit et je ne crois pas que les biens matériels peuvent nous apporter du bonheur. Je crois que le bonheur se trouve dans les petits plaisirs de la vie. L'odeur du café au réveil, la présence de quelqu'un, la sensation quand on fume une cigarette, un chat qui vient squatter le balcon de ton appartement presque tous les jours, si bien que tu as décidé de lui donner un nom. Vous voyez, ce genre de trucs.
 
PSEUDO/PRÉNOM ≈ monster ÂGE ≈ vingt-et-un ans SEXE ≈ pas avant le mariage    (wait, who am i kidding?) PLANÈTE/PAYS/RÉGION ≈ pluton (je persiste à croire qu'elle est un planète.) plus sérieusement, le québec. LES LICORNES, TU AIMES ? ≈ of course. T'AS PAS ENVIE D'ÊTRE UN PANDA, TOI ? ≈ non, je préfère les licornes. TU NOUS AS CONNU COMMENT ? ≈ bazzart   ON EST BAISABLE OU PAS ? ≈ oui. surtout regan.   UNE PROPOSITION OU SUGGESTION A NOUS FAIRE ? ≈ pas pour le moment. UN DERNIER TRUC A DIRE POUR TA DÉFENSE ? ≈
Code:
<b>toby regbo</b> ≈ a. fitzgerald meyers
we all know how to be happy.


Dernière édition par a. fitzgerald meyers le Mer 25 Fév - 7:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 18:15

Peu importe à qui tu penses, je vais t’assurer que dans quelques minutes, elle aura disparu de ta tête. Tandis que les lèvres de la jeune femme, une blonde aux yeux bleus qui aurait plu à n’importe qui ou presque, touchèrent son cou, Fitz esquissa un léger rire. Il les avait entendu plusieurs fois ces mots, enfin seulement trois, et à chaque fois, c’était la même histoire qui se répétait. Quand des doigts effleuraient sa peau, il imaginait que c’était les siens. Quand des lèvres se posaient sur les siennes, il y répondait avec fougue en prétendant que c’était elle qui l’embrassait. Quand il tirait sur un bout de tissu pour rapprocher un corps du sien, il imaginait que c’était son corps au-dessus du sien. Il avait beau essayé, rien n’y faisait. Dès que ses paupières étaient closes et qu’il était en compagnie d’une autre, il s’imaginait être en sa compagnie. C’était sans aucun doute malsain et très inapproprié, mais c’était comme si, à chaque tentative qu’il faisait pour l’oublier, son image revenait le hanter, encore plus présente, plus claire dans son esprit qu’auparavant.

Je m’appelle Fitz. Autrefois, il aurait sans doute été beaucoup trop timide pour s’introduire, surtout d’une façon aussi directe. Sa mère l’aurait sans doute trouvé impoli de s’adresser à une femme ainsi. Avec les années, il avait vieillit et avait gagné en assurance. Peut-être que c’était les petites foules qui se créaient dès lors qu’il sortait sa guitare au coin d’une rue ou dans un parc qui lui donnait l’impression d’être quelqu’un, d’avoir de l’importance. Peu importa ce que c’était, un truc avait redonné au blondinet une confiance qu’il avait perdu très, trop jeune. C’est anglais. Il prit soin de préciser parce qu’on lui avait trop souvent poser la fameuse question oh c’est joli ça vient d’ou? Et puis, les filles aiment les british. C’est con et il le réalise un peu trop tard, au moment ou les mots quittent sa bouche. Il pouvait déjà entendre la voix de Tom lui dire à quel point c’était pathétique, ringard comme technique de drague. Pourtant, il avait parlé et elle ne s’était pas levée. Elle n’avait pas tenté de s’enfuir. C’était un bon début. Peut-être ne l’avait-elle même pas entendu? Elle était sans doute concentrée, plongée dans son bouquin pour avoir entendu le son de sa voix. Après tout, il pouvait comprendre. Il était pareil lorsqu’il s’agissait de la musique. Dès qu’il entrait en mode composition, plus rien ne pouvait l’atteindre. Il entrait dans une bulle quasi infranchissable. Enfin, Fitzgerald resta figé, les yeux rivés sur la brunette. Tu vois bien qu’elle ne veut pas te parler lui répétait cette petite voix dans sa tête. Et pourtant, il insistait. Il y avait quelque chose chez elle, elle avait cette aura qui le poussait à vouloir la connaitre. Enfin, pour le moment, il ne voulait qu’entendre le son de sa voix. Regan. Le sourire qu’il arborait précédemment s’agrandit un peu. Si elle était d’apparence déjà belle, le son de sa voix n’ajouta qu’à son charme. C’était comme une douce mélodie aux oreilles de Fitz. Tu lis quoi? demanda-t-il, le regard glissant vers le livre qu’elle tenait. Pourquoi ne pas en rajouter? Pourquoi ne pas l’ennuyer encore plus? Lança la petite voix dans sa tête. Parce qu’il voulait en savoir plus sur elle. Parce qu’une fille seule sur un banc de parc avec un livre, c’était rare de nos jours. Intriguant. On les voyait plutôt avec leur portable en train de prendre quarante-six selfies afin de déterminer quel était leur meilleur profil. Son regard se porta à nouveau sur la brunette et il lui sourit. Encore. Toujours. Mais qu’est-ce qu’il lui prenait de sourire autant? Elle devait penser qu’il était idiot, qu’un truc clochait chez lui. Et pourtant, il appréciait simplement le moment présent. Les misérables de victor hugo. Sans grande considération pour son espace personnelle, Fitz se permit de se rapprocher de Regan et de poser ses yeux à nouveau sur la page blanche du livre. Il fronça les sourcils, insatisfait de ne pas comprendre ce qui était écrit. Les mots ne faisaient simplement pas de sens. C’est écrit en français. Ses yeux s’agrandissent jusqu’à ressembler à ceux d’un poisson à la réalisation que la jeune femme comprend le français. Parce que oui, ça l’étonne. Le français a toujours ressemblé à du chinois pour lui, dans le sens ou il a l’impression que c’est une langue beaucoup trop difficile pour qu’il ne s’y attaque. Tu comprends le français? s’empresse-t-il de demander. Question plus rhétorique qu’autre chose en fait. Parce qu’il se doute bien que si elle lui un livre en français, c’est qu’elle le comprend un minimum. Elle prend tout le même le temps de répondre et d’ajouter que, parmi les langues qu’elle maitrise ou du moins comprend, on retrouve aussi l’Italie et l’espagnol. Étonné, il lâcha un sifflement. Être belle et intelligente, c’était définitivement possible. Il était décidément en admiration devant elle. J’ai pas mal de talent caché. Il ouvrit la bouche avec l’intention de lui lancer une réplique, un bonne comme il savait si bien le faire, mais aucun mot ne sort. Il ferme sa bouche et la regarde partir. Elle est à une dizaine de mètres de lui quand il réalise. JE PEUX AVOIR TON NUMÉRO AU MOINS? Il avait sans doute l’air con à crier comme ça, mais lui et le sport, ça faisait trois. Et puis, il ferait sans doute deux pas qu’il serait épuisé. (Exagérer, moi? Jamais.) Une petite lueur d’espoir le traverse alors qu’elle se retourne. Il pensait bien qu’elle viendrait le rejoindre et lui laisserait son numéro, mais elle lui cria son nom. Nom qu’il prit bien soin d’enregistrer dans sa petite tête. Il lui faudrait penser à l’ajouter sur les réseaux sociaux plus tard.

Il était désormais torse nu et elle non plus n’avait plus de t-shirt. Les mains de Fitz glissaient avec douceur sur le dos de la blonde. Comment s’appelait-elle déjà? Il n’en avait plus souvenir. Ce n’était pas vraiment important après tout. Il n’avait pas l’intention de la revoir de toute façon. Les mains de la blonde glissèrent le long de son torse avant de s’arrêter à sa taille. Une fraction de seconde plus tard, ses pantalons se retrouvaient à ses chevilles. Leurs lèvres connectèrent à nouveau et leurs corps se rapprochèrent un peu plus.

La guitare bien appuyée sur ses cuisses, assis confortablement, enfin aussi confortablement que possible, sur un bout de porte, Fitz grattait le cordes. Sa sœur lui avait déjà dit qu’il ne faisait ça que pour l’attention. C’était faux. Non, Fitz aimait jouer de la guitare et quand l’appartement qu’il partage avec son meilleur ami est trop bruyant, il  sort et recherche un endroit calme pour jouer. Un parc, un banc au bord d’une rue peu passante ou encore d’un lac. Vous voyez un peu le tableau. Aujourd’hui, il s’était retrouvé dans une de ces rues peu passantes et il avait sorti sa guitare de son étui et s’était installé. Comme toujours, il gratta timidement les cordes de sa guitare pendant les premières minutes mais, lorsqu’il ferma les yeux et se laissa aller, prétextant être à la maison, dans son salon, il accompagna ses accords de paroles et entonna des chansons de son cru avec entrain. Après qu’il eut terminé la troisième chanson de son répertoire, il ouvrit, un peu à contre cœur, les yeux. C’est à ce moment qu’il se rendit compte qu’une petite foule s’était arrêtée pour l’écouter. Lui. Ils avaient pris quelques minutes de leur temps pour mettre un frein à la vie d’enfer qu’ils menaient sans doute et avaient décider de lui consacrer un peu de leur temps. Ils étaient de parfaits inconnus, mais Fitz leur était tellement reconnaissant. Il cru même apercevoir une fille qui le filmait avec son portable. Une autre. S’exclama une jeune femme un peu plus à l’arrière. Un sourire aux lèvres, Fitz ne se fit pas prier et il s’exécuta Well my friend it seems we’ve come too far to disagree, my knees feel weak and I fell too fast… Les yeux de Fitz étaient mi-clos lorsqu’il l’aperçue. Elle. La fille aux cheveux d’ébène. La liseuse de Victor Hugo. Automatiquement, un sourire se dessina sur ses lèvres.  I am no believer but I believe you will relieve me. Chanta-t-il avec ce stupide sourire sur les lèvres et ses yeux qui s’ouvrent un peu pour pouvoir mieux la regarder. Elle détonne dans le paysage, parmi les blondes aux boucles parfaites, aux visages trop maquillés. Elle est là, naturelle, belle. Après qu’il eut gratté le dernier accord, Fitz annonça que le spectacle était terminé pour aujourd’hui et remercia la petite foule d’être restée pour l’écouter. Après avoir répondu aux questions de quelques curieux, il la chercha du regard presqu’instinctivement. Regan? Lâcha-t-il, un fois que ses yeux atterrirent à nouveau sur elle. Posant sa guitare à ses côtés, il bougea un peu histoire de faire une place pour la jeune femme à ses côtés. tu ne m'avais pas dit que tu avais des groupies ? À sa remarque, Fitz haussa un sourcil et haussa les épaules. tu n'm'as pas vraiment laissé le temps de dire grand chose, mademoiselle victor hugo. Rétorqua-t-il avec un petit sourire en coin et un léger rire s’échappant de ses lèvres. T'aurais aimé, hein, que je te laisse placer plus de trucs ? Sa question le surpris un peu. Certes, il en savait peu sur elle, mais de ce qu’il savait, elle ne semblait pas vraiment être séductrice et le ton sur lequel elle avait lâché sa remarque l’était. Tentant de trouver la meilleure réponse à sa question, le blondinet fixa l’horizon pendant un moment avant de reposer son regard sur Regan. Sans doute. J’aurais surtout aimé que tu me laisses ton numéro. Ça m’aurait vraiment plu. Répondit-il légèrement gêné par cette confession. Vraiment. Pendant un instant, il eut l’impression qu’il se perdait. Son assurance le quittait-il? Pourquoi était-il embarrassé de lui avouer qu’il aurait bien aimer lui parler plus qu’il ne l’avait fait lors de leur première rencontre? Que lui arrivait-il? Perdu dans ses pensées, il fut surpris de voir Regan étendre le bras et glisser sa main dans la poche de son sweat. Il fronça les sourcils et la regarda intrigué, mais ne dit rien. Il la laissa faire. Un petit sourire victorieux fendit son visage alors qu’il la vit en possession de son téléphone. Puis, la petite voix dans sa tête se manifeste, lui rappelant qu’il valait mieux ne pas lui montrer qu’il était satisfait d’avoir obtenu ce qu’il désirait. Il redevint stoïque, indéchiffrable. Faudra faire une photo, hein. sinon, tu vas avoir une tête grise inconnue qui va s'afficher à l'écran, et ça fera moche... qu’elle dit, une fois que le téléphone de Fitz est à nouveau dans la poche de son sweat. Il faudra surtout qu’on se revoit. La remarque sort sans doute plus narquoise qu’il ne le désirerait, mais Fitz laisse aller. Évidemment, il remarqua les joues de la demoiselle prendre une légère teinte rosée, qui lui allait plutôt bien soit dit en passant, et ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire. Il aura beau dire ce qu’il voudra, Fitz aimait bien provoquer des réactions similaires chez la gente féminine. Peut-être parce qu’il pouvait ainsi se prouver qu’il était bon en quelque chose, aussi futile ce talent soit-il. Sentant son téléphone vibrer contre son estomac, Fitz se lève. Je dois y aller. Annonça-t-il avant de remettre sa guitare dans son étui. de se lever et de tourner le dos à Regan pour prendre le chemin qui le mènerait à son appartement. Il glissa la main dans la poche de son sweat et s'empara de son portable afin de rappeler son patron qui voulait surement le faire travailler aujourd'hui.

Leurs corps étaient en symbiose. Un faisait un mouvement, l’autre y répondait immédiatement. Ils ne leur restaient qu’un bout de tissu à enlever pour être nus comme des vers. Fitz y était presque arrivé. Il pouvait presque se perdre dans les bras d’une autre, il arrivait presque à l’oublier. C’était bien ce qu’il voulait se faire croire. Regan. Son nom était sorti en un murmure. Peut-être qu’elle n’avait pas entendu. Non, évidemment qu’elle l’avait entendu. C’était la première fois que ça lui arrivait. Et ce serait sans doute la dernière. Aussi rapidement qu’elle lui avait fait des avances au bar, elle s’éloigna de lui, posa ses pieds sur le sol froid de la chambre. Sans même dire un mot, elle se rhabilla. Après avoir poussé un long soupire, Fitz fit de même. J’espère que tu seras heureux avec ta Regan. Lui lança-t-elle avant qu’il ne quitte la pièce. Il avait envie de rire. Regan, elle était hors de portée. Trop bien. Regan, ce n’était qu’une amie. Fitz se disait parfois que s’il se racontait ces mensonges assez souvent, il finirait par les croire et qu’à force, il allait l’oublier. C’était sans doute la plus grosse connerie, le plus gros mensonge qu’il pouvait inventer. Après avoir quitté l’appartement de la blonde, il s’adossa au mur de brique et s’alluma une clope. Tu n’es bon à rien. Tu ne seras jamais à la hauteur. Les paroles de son père résonnèrent dans sa tête. Peut-être qu’il avait raison. Peut-être qu’être Aaron Fitzgerald Meyers, c’était être voué à l’échec, ne rien connaitre de bon si ce n’est que le plaisir de la chaire pour tenter d’oublier tout le reste, pour tenter d’oublier qu’on est pas assez bon. Après avoir tiré sur sa clope, il leva les yeux au ciel. Si seulement les choses pouvaient être plus simples.

Si seulement il pouvait être plus sage. Si seulement il pouvait ressembler un peu plus à Kimberley. Il voulait être digne d’elle, de Regan. Parce qu’au cours des trois derniers mois, il avait appris à la connaitre et l’appréciait un peu plus à chaque seconde qui passait. T’es en amour. C’était ce que ses colocataires s’évertuaient à lui répéter. Lui niait tout en bloc. Et pourtant, la seule personne à qui il voulait parler là, maintenant, c’était elle. Ce n’était même pas nécessaire de la voir, d’être à ses côtés. Juste d’entendre le son de sa voix lui suffirait. Mais il n’ose pas. Parce que Fitz, il a peur.  Fitz ne veut pas s’attacher. Pas après les échecs qu’il a connu. Il ne veut pas la perdre comme il a perdu les autres. Elle, elle est spéciale, unique, simple, naturelle. En regardant ses précédentes conquêtes, on ne pourrait pas vraiment se douter qu’elle soit le type de personne qui plaise à Fitz. Les autres, elles étaient toutes un peu du style bimbo. Elles étaient des filles à papa. Parce qu’elles étaient les seules, du moins il croyait, qui pouvaient le comprendre. Il avait tord. Tellement tord. Il n’avait pas besoin d’une fille riche qui a tout ce qu’elle désire en un claquement de doigt. Il n’a pas besoin de la blonde aux seins refaits. Il a besoin d’une personne qui pourra lui faire oublier qu’il a de l’argent plus qu’il n’en a besoin. Il a besoin d’une personne qui s’intéresse aux choses vraies. Qui se passionne pour l’humain. Qui préfère l’odeur des pages d’un nouveau livre à celle des nouveaux billets d’argent. Il a besoin de quelqu’un qui puisse lui faire oublier le reste du monde, qui le fasse voyager. Il a besoin de quelqu’un avec qui rêver de trucs simples. D’une fille qui ne le lâchera pas même s’il décide de couper définitivement les ponts avec ses parents et qu’il décide de vivre sur son maigre, mais suffisent, salaire de vendeur et des quelques sous qu’il amasse lorsqu’il joue dans des bars. Et il sait, au plus profond de son être que celle qui peut remplir ces critères, c’est Regan. Mais il est con, Fitz. Il est têtu, borné. Il n’a pas une très grande estime. Elle pourrait avoir tellement mieux que lui. Pourquoi même tenter sa chance? Peut-être que s’il devient meilleur, s’il s’assagit, il pourrait éventuellement devenir celui qu’il croit être le bon pour elle. Mais pour ça, il faudra faire des efforts.
we all know how to be happy.


Dernière édition par a. fitzgerald meyers le Mer 25 Fév - 6:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 97
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 19:15

wesh mais il est célèbre le p'tit fitz don't touch â ma reggie bienvenue mon beau et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 509
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 19:26

                                                               
hum
ça voulait dire bienvenue/je t'aime/bonne chance pour ta fiche/hésite pas si t'as des questions    
inutile de dire que ton choix de scénario est parfait, que Ritz c'est le bien, que je te remercie 1000 fois.   tu sais déjà tout ça  

du love, fais moi des bébés    

_________________
But love doesn’t make sense.
"Someone will fall in love with you. Your flaws, scars, someone will. They’ll love you for you. They’ll fall in love with you. No one else, just… you. Maybe you haven’t met them yet, but there is someone out there wondering what you’re like. You’ll meet them, I promise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 19:40

r. philippa deveraux a écrit:
wesh mais il est célèbre le p'tit fitz don't touch â ma reggie bienvenue mon beau et bon courage pour ta fiche
ta reggie? non, c'est ma reggie
merci

regan c. lancaster a écrit:
                                                               
hum
ça voulait dire bienvenue/je t'aime/bonne chance pour ta fiche/hésite pas si t'as des questions    
inutile de dire que ton choix de scénario est parfait, que Ritz c'est le bien, que je te remercie 1000 fois.   tu sais déjà tout ça  

du love, fais moi des bébés    


hum, on se ressaist.

merci. je n'hésiterai pas, promis. Et c'est moi qui te remercie d'avoir créé un scénario aussi parfait.

c'est un ordre que tu viens de me donner? (que ce soit une proposition ou un ordre, je le ferai avec plaisir. )

Ritz, c'est la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 97
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 20:26

non, c'est ma reggie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 20:46

elle m'a dit qu'elle m'aimait et qu'elle voulait que je lui fasse des bébés donc j'crois que je peux dire que c'est ma reggie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 509
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mar 24 Fév - 21:05



eh ouais, c'était bel et bien un ordre. tu veux que je sorte le fouet pour me faire obéir ? j'imaginais bien que tu le ferais

j'avoue, on est le bien

je sais que j'suis parfaite mais vous battez pas pour moi quand même

_________________
But love doesn’t make sense.
"Someone will fall in love with you. Your flaws, scars, someone will. They’ll love you for you. They’ll fall in love with you. No one else, just… you. Maybe you haven’t met them yet, but there is someone out there wondering what you’re like. You’ll meet them, I promise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 0:08

c'est quoi, j'suis ton exclave et je dois obéir à tous tes ordres?   t'as vu fifty shades of grey et ça t'as donné des idées ou quoi? et si je dis oui, tu vas le faire?

pour qu'on arrête de se battre, va falloir que tu tranches, je crois.  

j'espère que c'est okay le flood sur les fiches...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 97
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 1:30

non mais moi elle m'appelle babe et me dis je t'aime toute les deux minutes pis moi on s'fait des bébés tout les jours pas pensée, télépathie mec, télépathie
non mais babe, même parfait c'est pas assez fort I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 128
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 10:36

a. fitzgerald meyers a écrit:
elle m'a dit qu'elle m'aimait et qu'elle voulait que je lui fasse des bébés donc j'crois que je peux dire que c'est ma reggie.

Personne fait de bébés à ma sœur ok
Arrow
Bienvenue, c'est un très bon choix de scéna

_________________
And we can whisper things secrets from our American dreams + Let me go I don't wanna be your hero. I don't wanna be your big man, I just wanna fight with everyone else. Your masquerade, I don't wanna be a part of your parade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 509
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 10:52

fitz, ouaip. totalement. tous mes ordres.
non j'ai pas encore vu 50 shades mais on m'en a parlé. et ouais ça m'a donné des idées j'avoue j'avoue.
je peux pas trancher, désolé...
(of course que c'est okay )

babe, prends pas trop la grosse tête non plus. ouais j'avoue y a des bébés lancaster par télépathie. on est douées quand même.
putain t'es trop mignonne jpp

kenny, COMMENT CA PERSONNE ME FAIT DES BEBES ?
toi tu fais bien des bébés et jte dis rien vasy j'te boude

_________________
But love doesn’t make sense.
"Someone will fall in love with you. Your flaws, scars, someone will. They’ll love you for you. They’ll fall in love with you. No one else, just… you. Maybe you haven’t met them yet, but there is someone out there wondering what you’re like. You’ll meet them, I promise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 128
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 10:58

regan c. lancaster a écrit:


kenny, COMMENT CA PERSONNE ME FAIT DES BEBES ?  
toi tu fais bien des bébés et jte dis rien   vasy j'te boude    [/i]

Fais attention à toi petite insolente

_________________
And we can whisper things secrets from our American dreams + Let me go I don't wanna be your hero. I don't wanna be your big man, I just wanna fight with everyone else. Your masquerade, I don't wanna be a part of your parade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 509
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 11:00

TEH C'EST MOI L'INSOLENTE ?
vasy j'vais écrire le rp avec Dylan histoire de te vomir dessus

_________________
But love doesn’t make sense.
"Someone will fall in love with you. Your flaws, scars, someone will. They’ll love you for you. They’ll fall in love with you. No one else, just… you. Maybe you haven’t met them yet, but there is someone out there wondering what you’re like. You’ll meet them, I promise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 16:51

De toute façon, moi j'écoute personne alors si on veut faire des bébés, Regan et moi on va faire des bébés et personne ne pourra rien y faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 128
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 17:16

*accroche une ceinture de chasteté à Regan*

_________________
And we can whisper things secrets from our American dreams + Let me go I don't wanna be your hero. I don't wanna be your big man, I just wanna fight with everyone else. Your masquerade, I don't wanna be a part of your parade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 17:23


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

we all know how to be happy.
Messages : 509
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   Mer 25 Fév - 22:12


tu sais déjà ce que j'pense de ta fiche
so jte valide

(la ceinture de chasteté, Kenny, tu peux te la garder )

_________________
But love doesn’t make sense.
"Someone will fall in love with you. Your flaws, scars, someone will. They’ll love you for you. They’ll fall in love with you. No one else, just… you. Maybe you haven’t met them yet, but there is someone out there wondering what you’re like. You’ll meet them, I promise."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

we all know how to be happy.

MessageSujet: Re: fitz ϟ maybe we found love right where we are   

Revenir en haut Aller en bas
 

fitz ϟ maybe we found love right where we are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Andrew J.Livingston ◊ are you lost in paradise my love, or have you found a home?
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
how to be happy. :: step two :: born to die :: we can be heroes-